Préparer son balcon pour l'hiver

Sommaire

Au mois de novembre, le moment est venu de préparer son balcon pour l'hiver : un bon nettoyage des plantes s'impose, puis il est nécessaire de protéger efficacement celles qui ne supportent pas le froid.

Cette fiche pratique récapitule toutes les opérations à réaliser afin que les plantes de votre balcon passent l'hiver sans encombre et que vous les retrouviez plus belles que jamais au printemps.

1. Nettoyez et taillez les diverses plantes de votre balcon

  • Arrachez les vestiges des plantes annuelles, si vous en aviez.
  • Avec un sécateur, coupez les vivaces à 5 cm de la terre.
  • Enlevez les feuilles mortes jonchant la terre de vos pots et jardinières.
  • Taillez les grimpantes : vigne vierge, chèvrefeuille, jasmin…
  • Taillez les arbustes à floraison estivale.

Note : il est trop tard pour tailler les arbustes à floraison printanière (lilas…). Si vous ne les avez pas taillés au printemps, laissez-les tels quels sous peine de n’avoir aucune fleur au printemps prochain.

2. Arrachez les bulbes craignant le froid

  • Si vous en avez, arrachez les bulbes craignant le froid (dahlias, bégonias). avant les premières gelées.
  • Conservez-les à l’abri de la lumière afin de les retrouver prêts à être replantés au printemps prochain.
Lire l'article

3. Mettez en place des protections sur les végétaux non rustiques de votre balcon

Renseignez-vous sur la rusticité de vos végétaux

Les végétaux dits rustiques sont des végétaux qui supportent les températures très froides et le gel prolongé. Au contraire, les végétaux non rustiques ne supportent pas le gel, ou seulement pendant une très courte durée.

Selon votre climat, renseignez-vous auprès de votre fleuriste, ou mieux auprès de votre pépiniériste, sur les végétaux qui ont besoin de protection.

Mettez en place des protections sur les plantes non rustiques

Les végétaux non rustiques ont besoin de protections pour passer l’hiver sans dégâts :

  • Regroupez-les contre un mur à l’abri du vent et dans l’endroit le plus ensoleillé de votre balcon.
  • Enveloppez les pots et jardinières dans du papier bulle, maintenu par de la ficelle.
  • Couvrez les végétaux à l’aide d’un voile d’hivernage qui protège les plantes tout en les laissant respirer. Si besoin, utilisez pour les plantes les moins rustiques deux ou trois couches de voile.
  • Enfin, pour les protéger du contact direct avec le sol froid, placez vos pots sur des cales en bois.

Note : dans l’idéal, les géraniums devraient être rentrés en hiver dans un local tempéré muni d’une fenêtre. Comme cela est rarement possible en appartement, traitez-les comme des plantes non rustiques, en mettant en place des protections après les avoir taillés court.

Lire l'article

4. Nettoyez et rangez le matériel

  • Rassemblez les pots vides et les coupelles inutilisés, nettoyez-les à l’eau javellisée afin d'éviter la propagation d'éventuelles maladies.
  • Rangez pots et coupelles en terre cuite à l’intérieur pour leur éviter de se fendre sous l’action du gel.
  • Désinfectez également les tuteurs à l’eau javellisée.
  • Après sa dernière utilisation, désinfectez les lames de votre sécateur avec de l’alcool à 90 °.
  • Nettoyez, graissez et rangez vos outils de jardinage à l’abri de l’humidité.

5. Arrosez très modérément les plantes de votre balcon en hiver

Ne laissez pas vos plantes totalement sans arrosage en hiver :

  • Donnez-leur un peu d’eau, une fois par mois environ, toujours hors période de gel.
  • Vérifiez toujours que la soucoupe sous le pot ne reste pas pleine d’eau, cela serait fatal en cas de gel.
  • Augmentez peu à peu les apports d’eau à partir de février.

6. Préparez les jardinières garnies pour l’hiver

L’hiver n’est pas une raison pour laisser votre balcon désert ! Égayez-le de quelques jardinières plantées de végétaux adéquats.

Ces pros peuvent vous aider